Réservation :

02 96 22 37 67

chateau.boisgelin@orange.fr

Arrivée :
Nuits :
Personne(s) :

Informations

 
Notre Chef
Laurent SIMON
 
 
vous accueille au Restaurant
du Domaine de Boisgelin
 
 tous les midis
(sauf dimanche après-midi et lundi)
et le soir sur réservation.


  Menu

Un peu d’histoire

Aujourd’hui, le domaine de Boisgelin est un ensemble d’une très grande beauté qui est ouvert à tous et ce toute l’année sans exception.

Venez profiter de ce joyau de notre patrimoine Breton... que vous soyez golfeur, marcheur ou simple amoureux de la nature, de notre histoire et de nos vielles pierres. Après votre promenade, nous vous réservons un accueil chaleureux.

La Famille
 
« La maison de Boisgelin, originaire de Bretagne, et dont un des membres était, aux derniers états, président de la noblesse de cette province, réunit à un grand nombre d’illustrations politiques et militaires, les caractères de la noblesse de nom et d’armes ou d’ancienne chevalerie » (Extrait du mémoire fait par M. Chérin, pour la réception de Louis-Bruno, comte de Boisgelin dans l’ordre du Saint-Esprit, en 1778).

Certains membres de la famille de Boisgelin sont présents à travers l’histoire de la France. Ils ont participé activement aux conflits de l’histoire, nous les retrouvons tant aux croisades que sur des champs de bataille un peu plus récents : siège de Rennes en 1341, autour de la Duchesse Anne en 1489, avec Vauban en 1695, à Parme en 1734, à Fontenoy en 1745, à Saint Cast en 1758, Première Guerre Mondiale, Deuxième Guerre Mondiale (dans la Résistance et plusieurs morts au Champ d’honneur)... La famille a occupé des postes importants dans l’administration civile, militaire et religieuse du pays à différentes époques : Capitaine général des Gardes Côtes, Gouverneur, Capitaine de vaisseau, Mousquetaire, Maréchal de camp, Conseiller au Parlement de Bretagne, Président à mortier du Parlement de Bretagne, Président de la noblesse aux États de Bretagne, Ambassadeur à Parme, Évêque, Cardinal, Chanoinesse, Pair de France, Ministre plénipotentiaire etc.

« Elle (la famille de Boisgelin) tire son origine de Geoffroi, vicomte de Pléhédel, au diocèse de Saint-Brieuc, qui vivait en 1166, et auquel cette maison se réunit par une filiation prouvée et non interrompue » (M le Chevalier de Courcelles, Généalogie de la Maison de Boisgelin, Extraite du tome III de l’Histoire généalogique et héraldique des Pairs de France, des Grands Officiers de la Couronne, des principales familles Nobles du royaume et des Maisons princière de l’Europe, 1823).

Les terres

Comme il a été indiqué la famille de Boisgelin tire son origine de Geoffroi qui vivait en 1166 en qualité de vicomte de Pléhédel, au diocèse de Saint-Brieuc. Le domaine de Boisgelin est donc la terre éponyme de la famille du même nom.

Aujourd’hui le domaine de Boisgelin couvre une superficie de plus de 400 hectares. Sept exploitations agricoles, quelques habitations et une belle forêt sont toujours propriétés du domaine. La partie du domaine entourant le château se compose d’un parc d’une centaine d’hectares dans lequel existent encore les vestiges d’un remarquable ensemble de mottes et d’enceintes féodales. Une étude archéologique départementale, démontre que l’occupation d’une d’entre elles remonte à la protohistoire (environ 400 cents avant J-C), c’est dire que l’on s’est toujours plu dans notre belle région ! Située dans la partie inférieure du parc, le manoir des 15ème, 16ème et 17ème siècles a été en partie restauré par le marquis Gilles de Boisgelin. Il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Le château du Boisgelin a été converti en hôtel par le marquis Gilles de Boisgelin en 1982 en même temps un golf a été ouvert au public. L’exploitation touristique continue à ce jour en respectant une politique de prix accessible à tous.

Michael, fils de Gilles de Boisgelin, a décidé de poursuivre l’œuvre de son père pour mettre en valeur ce magnifique domaine breton et de l’ouvrir au public. Grâce à une peinture du 17ème siècle représentant l’aspect qu’avait la propriété à cette époque, les abords du manoir ont été restaurés, d’importants travaux ont été réalisés pour recréer les sentiers de promenade en forêt, le jardin potager a été rendu à sa vocation initiale, l’ensemble des murs maçonnés a été réparé etc. De plus, un ancien corps de ferme délaissé a été converti en quatre grands gîtes (agréés Gîtes de France ou Clé Vacances), des réparations substantielles ont été réalisées dans le château tant au niveau de la structure qu’au niveau des sanitaires, chauffage, peintures...